Modèle d’intervention

Découpé en quatre étapes : Découvrir le cas de violence conjugal avant que la victime soi dans un dispositif d'urgence. Prise de contact, évaluation de la situation et élaboration d'un plan d’action pour la mettre en contact avec les réseaux associatifs à Genève.

Obtenir l’autonomie

Dans le but de renforcer leur autonomie et de mettre en valeur les savoir-faire des femmes, nous mettons sur pied des activités de formation et des activités génératrices de revenus pour les femmes migrantes artisanes.

Sortir de l’isolement

Nous nous appuyons sur un réseau des femmes solidaires, dont le but est d’aider les femmes en situation de violence à sortir de l’isolement. Nous travaillons pour créer des liens entre-elles et établir une relation de confiance avec nous.

campagne violence basta

Association ADEMAG

Nous sommes une association à but non lucratif qui lutte contre la violence envers les femmes.


Le manque d’autonomie, l’isolement, le confinement, la précarité, la difficulté à communiquer en français et souvent le manque d’information sur leurs droits, laisse peu de marge de manœuvre aux femmes migrantes pour instaurer des rapports non violents au sein du couple ou pour quitter des relations abusives.


La notion de prévention de la violence est essentielle. Notre réseau de femmes solidaires permet découvrir des cas de femmes victimes avant que le danger augmente. Nous pouvons intervenir avant que leurs situations ne tombent dans le domaine public (intervention de la police, hôpital, voisinage).


campagne violence basta

CAMPAGNE : VIOLENCE BASTA!

Suite à l’augmentation des appels des victimes de violences machistes pendant la période de confinement 2020 est née l’idée d’une campagne vidéo pour aider ces femmes et leurs proches à trouver de l’aide.


Nous proposons une campagne visuelle composée des flyers, d'affiches et 4 courts scenarios qui s'adressent aux femmes en 11 langues différentes, (arabe littéraire, farsi, français, espagnol, italien, kryeol, lingala, polonais, portugais, russe, kurde sorami et tigrinya de l’Erythrée)


Le projet a mené à la réalisation de vidéos donnant des informations pertinentes aux femmes victimes de violences en couple.


Le projet de campagne vidéo « Violence Basta! » est piloté par l’Association de femmes migrantes ADEMAG, en partenariat avec 9 associations militantes et de femmes engagées.